Aller au contenu principal

Irrigation agricole
Restrictions sur le sous-bassin de l'Aume Couture dès ce jeudi 23 septembre

Les conditions climatiques observées depuis plusieurs semaines se traduisent par une baisse du niveau des nappes et du débit des rivières. Ces évolutions nécessitent des restrictions de l'irrigation agricole dans le sous-bassin de l'Aume-Couture à compter du jeudi 23 septembre à 8 heures.

© préfecture des Deux-Sèvres

Les conditions climatiques observées depuis plusieurs semaines se traduisent par une baisse du niveau des nappes et du débit des rivières.

Ces évolutions nécessitent des restrictions de l'irrigation agricole dans le sous-bassin de l'Aume-Couture à compter du jeudi 23 septembre à 8 heures.

Les restrictions consistent en la réduction du volume hebdomadaire à 7 % du volume autorisé estival.

Ces mesures sont différentes en fonction de l’état des ressources de chaque bassin versant. Elles sont définies par le préfet, en déclinaison des arrêtés-cadres sécheresse en vigueur dans le département des Deux-Sèvres. Elles peuvent évoluer à tout moment, afin de tenir compte des tendances mesurées sur le terrain.

 

Carte au 23 septembre 2021

La carte des restrictions en cours permet de visualiser le niveau des mesures, par bassin versant. Elle est actualisée à chaque évolution des mesures.

Le niveau des nappes souterraines peut être visualisé ici .

Le débit des cours d’eau peut être visualisé ici .

Le communiqué de presse  ici .

L'ensemble des arrêtés de restriction d'irrigation agricole en cours sur les bassins deux-sévriens peut être visualisé ici .

Le tableau, annexé au communiqué de presse, actualise l’ensemble des mesures en vigueur dans le département des Deux-Sèvres. Elles seront adaptées sur les bassins deux-sévriens, au vu de l’évolution de la situation. Les organismes uniques de gestion collective (OUGC) sont à la disposition des irrigants pour toute précision utile concernant ces mesures.

L’attention de tous est appelée sur la nécessité de veiller à un usage responsable de la ressource en eau. Il convient aussi, pour les propriétaires et gestionnaires d’ouvrages hydrauliques, de prendre régulièrement connaissance de l’évolution de la situation hydrologique et, quand la réglementation le permet de procéder à des manœuvres d’ouvrages uniquement si elles ne sont pas susceptibles de porter atteinte aux différents enjeux et usages liés à l’eau (milieux aquatiques, alimentation en eau potable notamment).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
PaillÔtop, le matériel qui botte les éleveurs
Le Gaec du Vieux Chêne, à Luché-Thouarsais, utilise la pailleuse automatique d’ALB Innovation depuis le début de l’année. L’…
Publicité